Mobile Marketing Association pubdigitale

La Mobile Marketing Association France propose à la CNIL et aux autorités européennes : la généralisation de l’Advertising ID à l’univers web et desktop

Quelques semaines après le lancement de nouvelles fonctionnalités limitant l’usage des cookies au sein des navigateurs web et desktop, la Mobile Marketing Association France propose d’exploiter un autre identifiant, l’« Advertising ID », au sein des navigateurs web et web mobile.

Un identifiant réservé à la publicité
Différent du cookie, l’Advertising ID est un identifiant exploité au sein des applications et qui n’est utilisé qu’à des fins publicitaires. Concrètement, un mobinaute peut réinitialiser cet identifiant sans perturber l’accès à ses services.

Un identifiant universel
L’Advertising ID ne fonctionne aujourd’hui qu’au sein des applications mais il pourrait également être récupéré au sein des navigateurs web (Chrome, Safari, Internet Explorer…) afin de proposer, à la différence des cookies, un traceur universel quel que soit l’écran (smartphone, tablette, ordinateur) et quel que soit l’environnement (web et application).

Un identifiant pérenne
Enfin, son adoption par le législateur permettrait à l’Advertising ID de devenir une base technologique solide mais surtout pérenne, sur laquelle les professionnels du marketing mobile pourraient repenser leurs outils, sans craindre de modification unilatérale de la part d’une seule entreprise.

« Qu’il s’agisse de l’IDFA sur iOS ou du GID sur Android, l’Advertising ID est déjà une réalité pour les professionnels de la publicité mobile in-app et pourrait facilement être reconnu au sein des navigateurs web mobiles, voire demain sur de véritables ordinateurs de bureau. Avoir le même type d’identifiant publicitaire supprimerait le besoin du cookie syncing et simplifierait la réconciliation cross device. » explique Nicolas Rieul, Administrateur de la Mobile Marketing Association France, en charge de l’International et des Affaires Publiques.

« Avec l’arrivée du RGPD et de E-Privacy, les autorités européennes cherchent à trouver le juste équilibre entre respect des données personnelles et développement de l’économie numérique et c’est précisément l’esprit de cette proposition. » ajoute Renaud Ménérat, Président de la Mobile Marketing Association France.

En tant qu’Administrateur en charge des Affaires Publiques, Nicolas Rieul a présenté aux représentants de plusieurs associations professionnelles, de la CNIL mais également des autorités européennes, cette proposition issue du groupe de travail « déontologie » rassemblant différents membres de la Mobile Marketing Association France. Ce communiqué est également un appel au dialogue avec les représentants de Microsoft (Windows, Internet Explorer), Apple (Mac OS, iOS, Safari) et Google (Android, Chrome).

// Articles sur le même sujet: