logo-aol-pubdigitale

AOL présente les nouvelles tendances vidéo

ujourd’hui il existe une réelle convergence entre les usages de consommation sur la télévision et les smartphones. Pour visionner des contenus, les consommateurs ont le choix entre différents devices obligeant les annonceurs à s’adapter. Les résultats de l’étude présentent les principales tendances 2017 et les attentes des consommateurs pour aider les marques à répondre à leurs besoins.

La vidéo ancrée dans le quotidien des Français
Le boom de la vidéo s’explique notamment par l’essor des nouveaux usages, notamment des médias sociaux. En effet, 83% des consommateurs regardent quotidiennement des vidéos en ligne et 69% d’entre eux visionnent plus de vidéos en ligne aujourd’hui qu’il y a un an. Enfin, sur les supports utilisés, 60% des consommateurs préfèrent regarder des vidéos en ligne ou via un téléviseur connecté car il offre plus de flexibilité.

Vidéo, une consommation en hausse dynamisée par les nombreux usages et formats
Dans une précédente étude, AOL indiquait que 40% des Français ne pouvaient plus vivre sans leurs smartphones. En 2017, force est donc de constater que 41% des consommateurs regarderont plus de films sur leurs mobiles. Pour 39%, ils visualiseront des contenus générés par d’autres utilisateurs quand 37% préfèreront ceux postés sur les réseaux sociaux (Facebook, Snapchat, Instagram, etc).

Investissement programmatique
42% des annonceurs prévoient d’augmenter leur budget programmatique de 1 à 25%
25% des annonceurs considèrent que ce budget restera le même
17% des annonceurs comptent l’accroître de 26 à 50%

Live vidéo désormais une habitude
60% des consommateurs regardent des contenus live en direct au moins une fois par semaine. Que regardent-ils le plus ? 47% visionnent des vidéos d’information, 39% préfèrent des contenus musicaux et 34% privilégient des vidéos de sport.

Réalité virtuelle, nouvel eldorado ?
Seulement 25% des consommateurs regardent des vidéos en réalité virtuelle une fois par mois contre 69% qui ne l’ont jamais fait. L’étude prouve que 45% comptent regarder plus de vidéos de divertissement, 38% privilégieront des vidéos touristiques et 34% opteront pour des contenus sur la nature et la science. @AOLFR

// Articles sur le même sujet: