experian marketing

La boîte à outils du data-driven marketing : comment passer de la théorie à la pratique ?

Experian Marketing Services, leader mondial du data-driven marketing, dévoile aujourd’hui son tout nouveau guide pratique.
L’un des principaux obstacles pour déployer des campagnes de marketing cross-canal demeure le manque de formation des équipes autour de ces problématiques. Ce constat est partagé par quasiment une entreprise sur trois d’après une récente enquête.
« Afin de remplir notre rôle de partenaire de choix pour les entreprises en matière de data-driven marketing, nous avons souhaité rassembler en un guide pratique tous les conseils de nos experts sur cette thématique. Ce guide a été conçu pour résoudre une à une les différentes problématiques qui entravent la route des organisations vers le data-driven marketing. » explique Stéphane Baranzelli, Managing Director, Experian Marketing Services EMEA.
Pour chaque problématique, un état des lieux des pratiques et des obstacles rencontrés a été dressé. Les bonnes pratiques pour dépasser ces obstacles sont ensuite détaillées, pour donner aux marketers toutes les clés de réussite.
Problématiques abordées :
  • Vous ne savez pas trop où en est votre base de données ?
  • Vous n’avez pas toutes les données nécessaires pour segmenter votre audience ?
  • Vous hésitez sur la segmentation la plus efficace à mettre en œuvre ?
  • Vous vous demandez quels sont les meilleurs scénarios de campagne à déployer ?
  • Vous ne parvenez pas à suivre le rythme effréné d’envoi de campagnes exigé par une ultra-segmentation et des interactions en temps-réel ?
« Les données font partie de l’ADN d’Experian, et nous sommes intimement convaincus qu’elles représentent la clé de la réussite du marketing dans le contexte actuel. Pourtant, le degré de maturité des organisations autour de ces sujets est très variable : nous les sentons déterminées, mais parfois tâtonnantes. Nous souhaitons les accompagner autour de ces challenges majeurs, et partager notre expertise pour les aider à réaliser leur mutation marketing. » ajoute Stéphane Baranzelli.

// Articles sur le même sujet: