Applis mobiles : le temps passé sur les applis Media & Vidéo a augmenté de 210% ces deux dernières années

App Annie, premier fournisseur mondial de données liées au marché des applications mobiles, a publié sa dernière étude sur la consommation des applications mobiles Media & Vidéo. Le temps passé sur les applications de streaming vidéo a fortement progressé et devrait bientôt dépasser celui des Jeux. En France, les réseaux de télévision traditionnels ont encore de fortes opportunités de croissance dans un marché encore dominé par les Online-first.

La croissance du mobile a bouleversé l’industrie des médias

Le temps passé sur les applications mobiles ne cesse d’augmenter, confirmant que le mobile est devenu le premier écran, et l’industrie des médias n’échappe pas à la tendance. Ainsi, la durée totale passée dans la catégorie Media & Vidéo a augmenté de plus de 210% au cours des deux dernières années, avec une croissance moyenne supérieure en comparaison avec les autres catégories d’applis. Pour preuve, le succès d’applications telles que Netflix ou HBO Now, qui ont atteint les sommets des classements par chiffres d’affaires dans le monde, sans tenir compte des revenus publicitaires.
En France, la durée d’utilisation par utilisateur a progressé de 70% sur Android, pour une durée moyenne inférieure à celle des Anglais mais encore supérieure à celle observée outre-Rhin.

Hausse significative de la consommation de données liée au streaming vidéo en France

Au 4ème trimestre 2015, 46% des vidéos vues dans le monde ont été visionnées sur smartphone ou tablette. Cette croissance se traduit par le volume de données consommées via les applications de streaming vidéo. A l’instar des marchés anglais et allemands, la France a vu la consommation de données liée aux applications de streaming vidéo exploser. Ainsi, le volume de data consommé par le top 10 français des applications de streaming s’est chiffré à 400 pétaoctets entre septembre 2015 et août 2016, soit deux fois plus qu’entre 2014 et 2015.

Les utilisateurs privilégient le Wi-Fi pour le streaming vidéo

Dans tous les pays étudiés, la plupart des données consommées par les applis de streaming vidéo l’ont été via un réseau Wi-Fi. En effet, les utilisateurs accèdent à leur contenu vidéo principalement lorsqu’ils sont stationnaires, au domicile ou au bureau. Cette consommation sédentaire est notamment expliquée par les limites des abonnements data ou la faiblesse du signal de la connexion mobile, particulièrement lorsque l’utilisateur est en mouvement. Un problème auquel les éditeurs pourraient remédier en proposant par exemple des contenus téléchargeables disponibles hors ligne.

Les Français principalement consommateurs de Online-First

Si au Royaume-Uni les acteurs de l’audiovisuel traditionnels sont bien positionnés dans les classements d’applis de streaming vidéo, en France ce sont les Online-first comme TV d’Orange ou SFR TV qui dominent sur Android. Outre-Manche les acteurs du TV-first se sont bien positionnés en arrivant tôt sur le marché, notamment grâce à la promotion de leurs applications sur leurs réseaux existants.

Dans l’Hexagone comme en Allemagne, le grand nombre de chaînes de télévision terrestres a créé un défi marketing pour les réseaux traditionnels : l’attention du public est plus divisée. Ainsi, les spécialistes du streaming qui consolident de nombreuses chaînes figurent parmi les applis les plus utilisées. Pour faire face à la concurrence des acteurs OTT, des applications d’agrégation lancées par les chaines traditionnelles ont vu le jour, comme MyCANAL qui propose plusieurs chaines et figure désormais au sommet des classements.

// Articles sur le même sujet: