TEEPS – première application française de commerce conversationnel, primée aux Paris Retail Awards

Lors de la remise des Paris Retail Awards le 12 septembre en clôture du premier jour du salon E-Commerce, Teeps a reçu le prix dans la catégorie Social Commerce. Cette plateforme de commerce en ligne innovante vise à réunir sur un même espace des marques, des passionnés et des consommateurs pour proposer un service gratuit d’achat intégrant des recommandations personnalisées. Elle sera ouverte au public début octobre et proposera d’abord des produits et des conseils dans les domaines de la décoration, de la mode femmes, hommes et enfants.

Remettre la conversation au cœur du commerce en ligne
Le concept novateur de Teeps est né il y a deux ans de la rencontre de Fabrice Berger Duquene, et Sonia Zarowsky, tous deux entrepreneurs dans le domaine du commerce en ligne. A l’origine du projet, se trouve un double constat.

Pour Fabrice Berger Duquene, « si acheter en ligne est devenu aussi simple qu’un clic, c’est le plus souvent un acte impersonnel, déshumanisé. L’expérience d’achat est encore très pauvre. Dans certains cas, les consommateurs n’attendent pas plus, mais dès lors qu’ils sont à la recherche de conseils, de partage et d’échange pour trouver un produit, il y a un vide. Pour répondre à ce défi, les algorithmes ne suffisent pas, il faut amener de l’humain, remettre du lien social, de la conversation dans l’expérience d’achat ».

« Nous sommes partis d’un constat très simple, que chacun de nous peut faire dans son entourage. Si nos proches nous savent passionnés par un domaine, ils feront volontiers appel à notre expertise s’ils recherchent un produit dans ce même domaine. Ce principe de bouche à oreille a été transposé sur internet, sur les forums, les réseaux sociaux, mais il est absent ou presque des services de shopping en ligne. Avec Teeps, nous voulons proposer un service qui allie la simplicité d’un achat en ligne à la possibilité d’entrer en conversation avec des experts pour en obtenir des recommandations personnalisées », poursuit Sonia Zarowsky.

L’écosystème conversationnel et le business model de Teeps
Teeps est une plateforme de commerce en ligne conversationnel qui vise à réunir sur un même espace dématérialisé des marques, des passionnés et des consommateurs pour proposer un service gratuit de recommandations personnalisées d’achat.
· Teeps met à disposition la technologie et gère le parcours de l’utilisateur de façon simple et intégrée, depuis la sollicitation d’une recommandation jusqu’à la finalisation de l’achat qui se déroule sur la plateforme.
· Les marques ouvrent leur catalogue pour enrichir l’offre de Teeps et livrent les clients au terme du parcours d’achat. L’avantage pour elles est de bénéficier d’un nouveau canal et d’une nouvelle force de vente reposant sur une communauté de passionnés à même de conseiller des acheteurs potentiels. En échange, la marque verse une commission sur les ventes réalisées.
· Les passionnés quant à eux animent la communauté Teeps et répondent aux sollicitations des acheteurs potentiels en leur faisant des recommandations de produits basées sur leur expertise. L’intérêt pour eux est, au-delà de partager et d’échanger autour de leurs centres d’intérêt, de transformer leur passion en source de revenus additionnels. A chaque transaction réalisée suite à une recommandation, ils perçoivent 40 % de la commission versée par les marques à Teeps. Un expert peut espérer gagner 200 euros par mois avec l’application.
· Les acheteurs potentiels profitent d’un service gratuit et neutre qui leur permet de bénéficier de recommandations personnalisées et d’acheter des produits de façon intégrée, simple et ludique. Ils bénéficient des mêmes prix que sur les sites marchands et un système de notation des recommandations assurera la neutralité des conseils.
En alliant la simplicité et la commodité d’un achat en ligne à un système de recommandations personnalisées sur une seule et même plateforme, Teeps espère atteindre un taux de transformation dépassant 5 %, à comparer aux 2,3 % pour les principaux sites marchands selon la FEVAD au 1er trimestre 2015[1], et un panier moyen de 100 €, supérieur aux 78 € constatés en 2015.[2] Les commissions sur les achats faits par les utilisateurs constitueront la première source de revenus de la plateforme.
Pour découvrir Teeps en vidéo.

Une ouverture au public imminente
Teeps sera dans un premier temps proposé sous forme d’une application iOS dédiée à la décoration ainsi qu’à la mode pour femmes, hommes et enfants. Sa version bêta est actuellement en test auprès d’environ 3 000 pré-inscrits et sera ouverte au public début octobre.
Pour soutenir le lancement de l’application, la start-up a mis en place une stratégie de recrutement organique pour constituer une première communauté de passionnés. Depuis un an, elle a développé des communautés verticales sur les réseaux sociaux, essentiellement sur Facebook, qui comptent aujourd’hui plus de 150 000 membres. Teeps s’appuiera sur cette communauté pour favoriser le bouche à oreille et l’inciter à recruter de nouveaux experts et utilisateurs parmi leurs proches.
Un autre vecteur de recrutement organique sera la mise en place de partenariats avec des médias et des plateformes de blogs, des tests avec une douzaine d’entre eux étant actuellement en discussion.
Après l’application iPhone, Teeps sera déployée en versions desktop et tablettes en novembre 2016 puis déclinée sous Android en janvier 2017. Par la suite, le catalogue intégrera d’autres catégories de produits et sera lancé dans d’autres pays.
Teeps vise une communauté de 2 millions d’utilisateurs annuels en 2017 et de 4,5 millions en 2018. Elle ambitionne d’atteindre le seuil de rentabilité en 2018. Financée exclusivement par ses fondateurs jusqu’à ce jour, la société prépare une levée de fonds pour la fin de l’année.

Pour en savoir plus et être informé du lancement, rendez-vous sur Teeps.co