primelis-e-marketing-pubdigitale

Rencontre Ghislaine de Chambine, organisatrice du salon, et Hervé Bloch, responsable des conférences plénières pour le salon E-Marketing Paris 2016

Le salon E-Marketing Paris les 12,13 et 14 avril 2016, nous sommes partis à la rencontre de Ghislaine de Chambine, organisatrice du salon, et Hervé Bloch, responsable des conférences plénières.

· Présentation de l’évènement eMarketing ? – eMarketing en chiffres ?

le salon e marketing est le salon professionnel parisien du marketing digital pour tous les secteurs d’activités. Il rassemble 80% du marché des prestataires du marketing digital ( big data, video, rich media, mobilemarketing, social marketing, content marketing, retargeting, affiliation, e-publicité, digital research ect …). Avec plus de 330 exposants dont une vingtaine de petites Start up , le salon accueille 15 000 visiteurs avec son voisin le salon stratégie client . C’est aussi une des plus grande plateforme de contenu avec uniquement sur le salon e marketing , 6 plénières et plus de 120 ateliers solutions pendant 3 jours .

Ghislaine de Chambine

· Les nouveautés 2016 au sein de l’évènement ?

A part ces très belles plénières, nous récompensons l’innovation et les nouvelles starts up du marché lors des trophées VENUS le 13 avril à 17h , en mettant à l’honneur les produits et services innovants de « 6 nouvelles étoiles ». Un jury de professionnels reconnus aura un rôle déterminant face aux candidats qui s’affronteront en live, lors de Battle de démonstrations . De nouveaux talents seront découverts comme chaque année depuis 3 ans lors de ces trophées reconnus par la profession.
Je vous invite à venir découvrir le village Start up qui chaque année nous surprend par la créativité de ses acteurs.

Ghislaine de Chambine

· Pouvez-vous nous en dire plus sur ces choix de thématique « Data vs Content : qui est le plus efficace en matière de marketing digital ? », « RTB, trading desk, DSP…Les performances du marketing programmatique » ?

Les sujets choisis retracent les enjeux des annonceurs en e-marketing. La performance, les nouveaux leviers, l’ascendant du mobile… Les visiteurs devraient trouver leurs préoccupations du moment. Et ce sont leurs pairs qui prendront la parole avec une vision pragmatique et praticienne des sujets et non des consultants ou autres prestataires.

Chaque intervenant a creusé, implémenté, deployé le sujet. Les retours d’expérience qu’ils vont partager dans les conférences sont concrets et non « prospectifs ». Avec toujours au coeur la lutte contre certaines dépendances la quête du ROI et du RONI (Return On Non Invest) ou la peur de voir s’échapper un nouveau levier salvateur. Qui aurait cru il y a 5 ans que le retargeting allait peser autant et que le mobile allait franchir sur la majorité des sites + de la moitié du trafic…

Hervé Bloch

· Des conférences orientées sur le thème « DATA VERSUS CONTENT : QUI VA GAGNER ? » : pourquoi et comment avez-vous choisi cette thématique ? Comment sera-t-elle mise en avant à travers les différentes conférences et activités du salon ?

Le marketing digital hésite entre le tout technologique (data, big data, smart data…) et l’inspirationnel (content, story telling, inspirations…). Opposer les 2 est intéressant pour confronter les points de vue. La réponse est bien sûr dans le bon mix. Les visiteurs pourront identifier pour chaque exposant sa part data vs part content. Car il faut des 2 pour gagner le pari digital… La disruption autour de la « sharing economy » (Uber, Airbnb, Blablacar) a parfaitement intégré ce mix. Aux acteurs traditionnels de prendre ce chemin et de reprendre le pouvoir…