turn - generation y - pubdigitale

Infographie – PUBLICITE DIGITALE ET GENERATION Y : Les annonceurs investissent 500% de plus auprès de la génération Y que de toute autre audience

Les annonceurs investissent 500% de plus auprès de la génération Y que de toute autre audience.

Composée de 4 grands groupes d’audience spécifiques ayant chacun ses propres motivations, La Génération Y attire l’attention des responsables marketing qui cherchent à conquérir cette cible de façon optimale. Il convient alors de déterminer le type de communication la plus efficace pour toucher cette génération. Force est de constater qu’il est important de mieux connaitre cette audience avant de se lancer afin de maximiser la réussite de ces campagnes.

Turn, la plateforme technologique d’aide à la décision pour les professionnels du marketing, livre en exclusivité les enseignements tirés grâce à ses données et partage comment il convient d’adapter sa publicité à la Génération Y.

Génération Y : une cible très convoitée
Les annonceurs se tournent de plus en plus vers cette génération composée de jeunes de 18 à 35 ans.

Les données recueillies par Turn indiquent qu’il s’agit de groupes d’audience spécifiques, ayant chacun ses propres motivations et représentant pour les spécialistes du marketing l’opportunité d’établir une relation particulière avec chacun d’eux.

8 marchés verticaux sont plus concernés par les campagnes digitales ciblant la génération Y
· Services financiers

· Voyage

· Automobile

· Alimentations et biens de consommations emballés

· Arts et loisirs

· Santé

· Electronique

· Télécoms

Internet est bien ancré dans les habitudes de la génération Y, quel que soit leur profil et les marketeurs doivent en tenir compte dans leur stratégie.

Le profil de la Génération Y détermine les principaux secteurs de dépense de chacun d’eux

L’infographie ci-dessous établie par Turn rapporte des chiffres concernant les principaux secteurs de dépense de la génération Y :
· 57% de ceux qui ont des difficultés financières dépensent davantage dans les produits d’alimentations et biens de consommations emballés ainsi que dans l’automobile.

· 8% des consommateurs étant accros à la TV consomment davantage dans le voyage, l’automobile et l’alimentation.

· 18% des heureux propriétaires achètent de façon majeure dans des services financiers, et télécommunications.

· 17% des jeunes actifs aisés dépenseraient davantage dans des services financiers et produits électroniques.

Le profil de la génération Y détermine la façon dont les marques peuvent atteindre leur cible

Il est donc primordial pour les marques de mieux connaitre son audience. 4 groupes sont plus ciblés par les spécialistes du marketing :

· Pour les 57% d’ambitieux en difficulté financière, ils aiment la bonne cuisine et sont toujours à l’affût des soldes et des bonnes affaires. Les marques doivent adopter davantage des stratégies de promotion, des offres limitées et des offres d’adhésion car ils y sont plus sensibles.

· Pour les heureux propriétaires qui correspondent à la tranche de revenus la plus élevée de la génération Y (18%), la publicité vidéo est sous-utilisée pour ce groupe ; les spécialistes du marketing devraient s’efforcer d’aligner les médias à fort impact sur une audience qui ne demande qu’à dépenser.

· Les jeunes actifs aisés (17%) composés essentiellement de familles et comprenant des jeunes parents sont perçus comme amateur d’activités en plein air, sportifs, gastronomes et fanas de voyages. Les annonceurs n’investissent pas suffisamment dans les appareils portables pour atteindre cette audience toujours en mouvement ; les spécialistes du marketing devraient attirer leur attention en poussant leurs campagnes sur portables.

· Les accros à la TV (8%) : Qu’il s’agisse de téléfilms, de sport ou d’actualités, ce groupe ne peut pas se passer de télévision. Turn recommande de penser à entamer une étude approfondie des données. Les groupes qui présentent de fortes préférences peuvent révéler des centres d’intérêt uniques auxquels les spécialistes du marketing sont susceptibles de satisfaire plus spécifiquement.

Répartition de l’investissement publicitaire par canal

Selon l’infographie, les annonceurs dépensent davantage sur les canaux suivants :
· 6X plus dans les vidéos

· 4,5X dans les appareils mobiles

· 4X plus dans les réseaux sociaux

· 4X plus dans le display