M-COMMERCE : L’absence de stratégie mobile coûte 6,6 milliards d’euros aux marchands en France

Le commerce mobile bouleverse la façon dont les consommateurs font leur shopping. S’il est estimé par les commerçants,  compte-tenu de la croissance du mobile prédite pour les années à venir, ils sont toujours nombreux à le délaisser car ils ne se sentent pas prêts à le développer. C’est ce qu’annonce l’étude internationale commanditée par RetailMeNot, leader mondial de la promotion digitale et éditeur du site ma-reduc.com en France et réalisée par le Centre for Retail Research (CRR).

Les principaux enseignements de cette étude sont :

  • ·         Le m-commerce représentera 23% du e-commerce européen en 2015 (19% en France) et pourrait représenter une moitié voire plus en 2017. Le panier moyen s’élève à 53 euros sur smartphone et 58 euros sur tablette cette année contre 65 euros sur PC.
  • ·         Côté consommateur, c’est notamment la mauvaise performance des sites qui présente un frein à l’achat sur mobile (en France, évoqué par 69% des répondants, le taux le plus élevé d’Europe). Seul 1 marchand sur 4 en Europe (26%) possède aujourd’hui un site optimisé pour le mobile, La France étant en bas du classement des pays étudiés (23%)
  • ·         Si le mobile n’est pas encore un lieu principal pour acheter, il a toutefois pris une place majeure dans le parcours d’achat. 74% des utilisateurs en France s’en servent pour comparer des prix et ils sont autant à chercher des offres et promotions. 72% consultent des avis et 67% vérifient la disponibilité en magasin.
  • ·         L’enjeu pour les marchands est aussi un enjeu financier. Les consommateurs multicanaux en France dépensent 47% de plus par rapport à ceux qui achètent uniquement en ligne et des stratégies mobiles pourraient apporter 24,2 milliards d’euros aux détaillants en Europe.

// Articles sur le même sujet: