logo sri - 2015 - pubdigitale

3,5 % de progression pour le marché français de la publicité digitale et atteint près d’1,5 milliard d’euros de CA Net

Le SRI, l’UDECAM et PwC présentent aujourd’hui les résultats de la 14ème édition de l’Observatoire de l’e-pub. 

Cette étude de référence, initiée par le SRI, donne un éclairage indispensable sur le marché publicitaire digital et son écosystème en pleine mutation, en analysant l’évolution de son chiffre d’affaires net par leviers, par formats, par modes d’achat et par devices.

 Pour Arthur Millet, Président du SRI : « Au-delà des chiffres, ce panorama montre surtout le grand dynamisme de notre secteur et l’incroyable mutation qui s’y opère. Pour tous les acteurs de ce marché se posent en effet depuis quelques années de grands enjeux de transformation que chacun embrasse avec un rythme et une agilité soutenus. Plus que jamais, dans un marché en forte mutation, les acteurs de la chaîne media ont besoin de repères pour avancer ensemble et réinventer leur business. Donnez des clés de lecture, redonner de la lisibilité au marché pour en faciliter la compréhension et l’apprentissage, c’est bien l’objet de cette étude et des analyses qu’elle propose ».

 

Selon Jean-Luc Chétrit, Président de l’Udecam «Dans un contexte d’investissements publicitaires en berne, la croissance continue de la publicité digitale témoigne de la confiance des annonceurs dans le rôle qu’elle peut jouer dans le parcours de conviction de leurs clients.  De plus en plus ciblée, engageante et mesurée elle doit poursuivre son évolution tant dans ses formats que dans la simplification des process de transaction afin de contribuer encore plus à la génération de valeur pour l’ensemble des acteurs qu’ils soient annonceurs, agences ou média ». 

 Le digital, un marché français dynamique qui accélère sa mutation

 En progression de 3,5 % au 1er semestre 2015, la communication « online », tirée par le mobile (+63%), lui-même tiré par le social (+55%), atteint près d’1,5 milliard d’euros nets de chiffre d’affaires :

·       le « Search » (liens sponsorisés) poursuit sa dynamique, porté par le mobile, et affiche une croissance (+4%). Il représente un chiffre d’affaires de 902 M€ nets sur S1 2015, soit 58% du marché total de la publicité online en France.
·       les « autres leviers » (affiliation, comparateurs et emailing) sont plutôt en retrait. La tendance de ces 3 leviers est à -1% par rapport à S1 2014.
·       le « Display » connaît une belle croissance de 8%. Toujours deuxième segment en valeur,  il représente un chiffre d’affaires net de 425 M€, soit 28% du marché de la publicité online en France et confirme sa transformation sous l’impulsion des bonnes croissances de la Vidéo (+38%), du Programmatique (+50%), du Mobile (+63%) et du Social (+54%).

 

 Le display, un segment en complète réinvention

 Programmatique, un mode d’achat puissant

 Le poids de l’achat display en programmatique représente au 1er semestre 127 M€, soit 30% des achats display (tous formats, tous devices) et une croissance de 50% vs le 1er semestre 2014. Ce mode de commercialisation se développe autour d‘une offre plus sophistiquée et d’une demande plus exigeante qui intègrent :

  • le déploiement du programmatique mobile et vidéo
  • la valorisation de l’expérience consommateur
  • le développement de deals privés (niveaux de prix et de garantie adaptés)
  • la généralisation de la mesure de visibilité
  • l’essor de l’utilisation de la Data
  • l’apparition de nouvelles offres de type « first look » (garantissant la première exposition au message et l’optimisation des CPM)

Vidéo, le format star

Au  1er semestre 2014, le display vidéo connaît toujours une belle croissance de +38%, soit 126 M€ investis pour représenter aujourd’hui 30% du display (toutes commercialisations, tous devices). Concernant la vidéo, il est à noter :

  • qu’elle se commercialise davantage via programmatique du fait notamment de la croissance des inventaires monétisés et d’une meilleure intégration technique
  • que l’IPTV, un mode de réception structurellement très développé en France, est un canal de diffusion en fort développement, avec une progression de 38% par rapport à S1 2014.

                  Mobile, bon soutien de la croissance

Le rythme de la croissance du display mobile se maintient en France à +63% pour représenter 21% du total, soit 91 M€ (toutes commercialisations, tous formats). Le Social continue largement à soutenir la croissance du display mobile et compte désormais pour 51% du segment.

  

 Perspectives pour 2015

« Le marché de la publicité digitale devrait passer la barre symbolique des 3 milliards d’euros fin 2015. Mais ce chiffre ne devrait pas constituer un plateau. La bascule des usages vers le mobile et le développement continu du programmatique vont sans nul doute continuer à faire progresser la part du digital dans les investissements média dans les prochaines années «  explique Sébastien Leroyer, Directeur PwC.

Matthieu Aubusson, Associé PwC, ajoute : « La part du digital continue à croître en 2015 dans un marché publicitaire atone. Porté par le mobile, le social et la vidéo, il démontre tous les jours sa capacité à innover sur les modes d’achats, les formats ou les devices. Cette dynamique rappelle le besoin accru d’agilité de l’ensemble des acteurs pour tirer profit des opportunités de croissance ».

// Articles sur le même sujet: