StickyADS.tv Black Logo PNG (1)

StickyADS.tv fait de la télévision programmatique une réalité pour TF1, M6 et France Télévisions

Les usages de consommation de la télévision changent. Les téléspectateurs sont plus mobiles que jamais, et la télévision de « moment » a été remplacée par la télévision de « divertissement ». Avoir accès à tous les contenus, sur n’importe quel écran, est devenu une véritable exigence et la télévision de rattrapage est devenu une opportunité majeure pour les chaines de TV.

Le 1er écran sur lequel est consommé le contenu catch-up est sur l’écran de télévision (65%*), devant l’écran d’ordinateur. Monétiser son inventaire à la demande sur cet écran est donc vital pour les chaines de télévision.

StickyADS.tv a permis à plusieurs grandes chaines de télévision (TF1, M6, France Télévisions) de monétiser en programmatique et en RTB leur inventaire sur IPTV (replay sur le téléviseur via les box des fournisseurs d’accès internet). Une innovation qui donne du sens au terme Programmatic TV et une véritable première technologique !

Vous trouverez le communiqué de presse relatif à cette innovation en pièce jointe ainsi qu’en bas de cet e-mail. Si vous souhaitez traiter le sujet de la télévision programmatique plus en détail, n’hésitez pas à me contacter, nous pourrions par exemple organiser une interview avec Hervé Brunet, PDG et co-fondateur de StickyADS.tv.

*Source : CNC

StickyADS.tv, premier fournisseur de logiciels de Private Exchange vidéo, annonce une avancée technologique qui révolutionne l’achat programmatique en télévision : permettre à TF1, M6 et France Télévisions de monétiser leur inventaire vidéo IPTV. Une première européenne pour ces chaînes TV qui peuvent ainsi vendre en real-time bidding (RTB) sur l’écran de télévision, tout en gardant une relation directe avec leurs acheteurs.

TV programmatique, un nouveau relai de croissance pour les revenus publicitaires…

Avec ce logiciel, StickyADS.tv offre aux éditeurs la possibilité de garder le contrôle total sur la monétisation des inventaires : les éditeurs peuvent créer, exécuter et gérer leurs Private Exchange vidéo selon leurs propres règles business et sur l’ensemble des écrans : desktop, smartphone, tablette et désormais TV.

Cette solution s’inscrit dans la 2nde génération de plateformes SSP, où les relations directes entre éditeur et acheteur remplacent l’arbitrage. Les éditeurs pourront ainsi optimiser des marges jusqu’alors minimisées par des intermédiaires tels que les Open Exchanges.

« Notre volonté est de concevoir une solution capable d’unifier l’achat et la vente d’espaces publicitaires vidéo et TVInternaliser la monétisation de la vidéo programmatique est l’une  des priorités de l’industrie télévisuelle, c’est pourquoi l’approche proposée par notre logiciel -donnant tout le contrôle nécessaire à l’éditeur- est si attrayante. » a commenté Hervé Brunet, PDG et co-fondateur de StickyADS.tv.

… déjà adoptée par les chaînes TV pionnières en France via StickyADS.tv

Près des 2/3 des vidéos de rattrapage sont visionnées via IPTV*, c’est pourquoi monétiser l’inventaire de cet écran est stratégique pour les chaines de télévision.

« Les chaînes de télévision françaises sont pionnières dans l’adoption de ce logiciel de nouvelle génération, et nous sommes fiers de les accompagner pour cette révolution technologique du programmatique. La télévision est dans les gènes deStickyADS.tv, et cette annonce est une nouvelle preuve de notre capacité à développer notre offre programmatique sur de nouveaux marchés : en France, en Europe, et au-delà. » ajoute Hervé Brunet.

 *Source : (65 %) « L’économie de la télévision de rattrapage en 2014 », Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (Mars 2015).

// Articles sur le même sujet: