Shazam-logo-pubdigitale

Shazam se lance dans la reconnaissance visuelle et élargit l’éventail des contenus « shazamables »

Shazam agrémente sa plate-forme d’engagement mobile d’une technologie de reconnaissance visuelle qui propose de transformer les images statiques, affiches, emballages de produits et autres supports imprimés, en contenus dynamiques. La société a conclu plusieurs partenariats avec de grandes marques désireuses de rendre leurs campagnes et produits shazamables.

Tous les utilisateurs ayant installé la dernière version de Shazam sur leur smartphone pourront dès aujourd’hui découvrir la nouvelle technologie visuelle. La procédure est simple : il suffit de positionner le téléphone au-dessus de n’importe quel objet arborant le logo Shazam ou un code QR pour accéder à des informations mobiles personnalisées, telles que du contenu interactif, des offres spéciales et des fonctions d’achat en ligne ou de partage. Cette nouveauté vient compléter la fonctionnalité de reconnaissance audio populaire de Shazam, qui aide les utilisateurs à découvrir de nouveaux artistes, suivre l’actualité de leurs artistes favoris, écouter de la musique et obtenir des compléments d’information sur les programmes télévisés.

Avec la reconnaissance visuelle, Shazam offre à ses partenaires un moyen simple et efficace d’engager ses quelques 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels. L’éditeur propose également aux marques des expériences personnalisées sans qu’elles aient besoin de développer et de gérer elles-mêmes leurs apps dédiées. Voici quelques-uns des premiers partenaires :

En France :

Guerlain : La maison Guerlain est la première marque de luxe à avoir choisi de rendre shazamable ses campagnes presse et affichage pour le lancement de son parfum « L’homme idéal ».

Evian : la fameuse marque d’eau minérale française collabore avec Shazam pour ses campagnes publicitaires (magazines/journaux et affiches publicitaires) diffusées cet été en France et au Royaume-Uni.

Phenix Groupe : le leader de l’affichage urbain et Shazam se sont associés pour rendre leur mobilier urbain interactif.

Aux États-Unis :

Walt Disney Company : Disney propose en exclusivité mondiale la première publicité shazamable (pour le film « A la poursuite de demain ») et entend bien donner suite à ce partenariat avec Shazam pour de prochaines productions. Disney Music Group s’intègre également dans le déploiement de la fonction de reconnaissance visuelle de Shazam en rendant certains contenus liés à leurs artistes shazamables.

Target : Target Corporation (NYSE: TGT), l’enseigne de grande distribution dont le siège social est basé à Minneapolis, compte 1 795 points de vente en plus du site Target.com. Target et Shazam collaborent afin de rendre des publicités TV et papier compatibles avec l’app Shazam.  En Shazamant les images, les consommateurs auront accès à des contenus supplémentaires et pourront acheter directement les produits en question via leur smartphone grâce à un simple renvoi sur le site Target.com.

HarperCollins Publishers : la seconde plus grande maison d’édition au monde a l’exclusivité du lancement de la reconnaissance visuelle sur Shazam pour son secteur d’industrie. Parmi les œuvres à shazamer, citons : Go Set a Watchman, de Harper Lee ; American Sniper, de Chris Kyle ; Daddy, Stop Talking!: And Other Things My Kids Want but Won’t Be Getting, d’Adam Carolla ; The Magic Strings of Frankie Presto, de Mitch Albom ; Machines of Loving Grace: The Quest for Common Ground Between Humans and Robots, de John Markoff ; Welcome to Night Vale, de Joseph Fink et Jeffrey Cranor ; The Greatest, de Timbaland ; The Illegal, de Lawrence Hill ; et The Golden Son, de Shilpi Somaya Gowda.

Esquire : Esquire est un magazine pour hommes appartenant au groupe de médias américain Hearst dont le premier numéro a été distribué en 1933. Pour fêter sa 1000ème édition, des pages shazamables du numéro d’octobre donneront accès aux archives numériques d’Esquire et notamment à des articles de référence d’auteurs illustres comme Hemingway, Mailer, Roth, Wolfe ou Talese.

SELF : SELF est une publication du groupe Condé Nast, dont les version papier et numérique font référence auprès des femmes qui y trouvent des conseils et des sources d’inspiration sur des sujets comme le fitness, le bien-être, la beauté et la mode. Certaines rubriques du magazine SELF, bientôt shazamables, donneront accès à des compléments d’information exclusifs aux lectrices.

Time Inc : Le groupe de presse aux quelques 90 marques, dont les titres Time, People, Real Simple et Entertainment Weekly participera au lancement, et utilisera notamment Shazam pour mettre en avant un dossier du célèbre magazine Sports Illustrated, qui sera pour l’occasion rendu Shazamable.

The Wall Street Journal : WSJ. Magazine est le magazine lifestyle de luxe du Wall Street Journal. Ce mensuel dédié aux passions et ambitions du puissant lectorat international du Journal traite de la mode, de design, cuisine, architecture, voyages, etc. Le numéro de septembre 2015 consacré à la mode féminine comportera des pages shazamables.

Outfront Media : grâce au leader américain de la publicité extérieure, les consommateurs vont pouvoir shazamer les quelque 400 000 panneaux numériques et statiques d’affichage publicitaire qui ornent les lieux les plus emblématiques et fréquentés des 25 plus grands marchés américains où l’afficheur est présent.

BlueSoho : cette société spécialisée dans la technologie et le marketing intégré travaille à accroître la visibilité des marques et à stimuler l’engagement en mode multicanal et sur tous les médias. Ils s’appuient sur l’analyse fine des comportements dynamiques des consommateurs pour aider les marques à communiquer de façon opportune, avec un maximum de pertinence, de façon à augmenter leurs taux de transactions. L’équipe Activation Team de BlueSoho travaille en partenariat avec Shazam pour rendre shazamables tout un choix de mailings, de magazines et de publicités.

Merchbar : le site de vente de produits dérivés de groupes de musique collabore avec Nick Jonas et Meghan Trainor, bientôt en tournée aux Etats-Unis, à la création d’articles, de billets de concert et de contenus shazamables par les fans.

Autres Pays :

boohoo.com : le site britannique, rapidement devenu un leader mondial dans le monde de la mode de sa génération et réputé pour ses créations tendances à des prix abordables, s’associe avec Shazam pour ses publicités imprimées et extérieures.

Warner Bros. Interactive Entertainment : Warner Brothers a choisi Shazam pour la promotion de son prochain jeu vidéo Batman™: Arkham Knight, dont le lancement est prévu en Australie le 24 juin.

Southern Cross Austereo : le groupe de médias Southern Cross Austereo a choisi d’associer la nouvelle technologie de reconnaissance visuelle de Shazam à sa prochaine campagne de marketing en extérieur et à la télévision, afin de permettre aux fans de consommer encore plus de contenus directement sur leurs smartphones.

« La reconnaissance visuelle est une véritable avancée pour les utilisateurs de Shazam, qui vont pouvoir accéder à plus de contenus sur le monde qui les entoure », explique Rich Riley, CEO de Shazam. « Pour les marques, c’est une formidable occasion d’engagement des consommateurs, à leur discrétion, d’une simple pression sur l’icône de caméra de l’application mobile. »

La reconnaissance visuelle est développée en partenariat avec Digimarc. La première publicité shazamable, pour le film « A la poursuite de demain » de Disney, a été présentée au public le 22 mai. D’autres campagnes suivront dès le mois prochain. Pour en savoir plus sur la fonction de reconnaissance visuelle de Shazam et la tester, rendez-vous sur http://shazam.com/news/visual.

// Articles sur le même sujet: