Impression

Questions à Georges Seror Responsable pédagogique en Communication digitale de Institut de l’Internet et du Multimédia

L’IIM est la première école française de l’Internet et du Multimédia créée en 1995. Elle compte 850 anciens et regroupe près de 1000 étudiants répartis dans les axes : Web & eBusiness, Communication Digitale, Communication Visuelle, Design Interactif, Jeu Vidéo, Cinéma d’Animation. Elle possède 3 titres enregistrés au RNCP : « Chef de projet Multimédia – Niveau 2 », « Manager de la communication numérique – Niveau 1 » et « Réalisateur Numérique – Niveau 1 ».  Ces formations sont accessibles par voie classique, en alternance ou en formation continue par VAE (Valorisation des Acquis de l’Expérience). www.iim.fr

Quel est votre fonction au sein de l’IIM ?

Au sein de l’IIM, j’occupe le poste de responsable pédagogique de l’axe métiers
Communication digitale. 
Je suis également en responsabilités de la section apprentissage de l’IIM (M1 et M2).
J’accompagne les étudiants dans leur appropriation des méthodes professionnelles à appliquer en stage ou comme salarié pour les apprentis.
Je sélectionne et engage les intervenants selon leur spécialités afin de les aider à conduire leur mode pédagogique de transfert de connaissance en matière de communication, de marketing, de management…

 

Quels sont les spécificités du programme face à la constante évolution du secteur ?
Les métiers du digital évoluent sans cesse ce qui me conduit à exercer une veille permanente sur les besoins des entreprises.

Cependant les fondamentaux liés à la communication des marques pour atteindre leurs cibles (messages, intention, moyens, formes, outils, plate formes, interfaces, applications…) restent d’actualité.
Ils doivent être maîtrisés par les étudiants futurs professionnels.

Quels sont les principaux axes d’enseignements ?
A l’IIM les enseignements sont structurés en 6 axes métiers : Le cinéma d’animation,
le design interactif, les jeux vidéos, la communication visuelle, le web e-business, la communication digitale.

Comment est abordé l’Internet comme outil de communication, voir de de publicité ?
L’internet est au cœur de la communication aujourd’hui. Pour les marques, pour les particuliers.
Aussi, Internet doit être maîtrisé par les étudiants d’un point de vue technique mais aussi concernant les stratégies de moyens à mettre en œuvre pour atteindre les cibles de plus en plus mobiles…
les consommateurs sont à la fois mobiles et exigeants.

Ils est primordial de les cerner afin de les satisfaire.Connaître les nouveaux usages et les tendances qui faciliteront la pertinence de la communication digitale et pousseront les Internautes à toujours plus de communication… plus de consommation…

5- Comment sont abordés les nouvelles technologies ? RTB, Ad Exchange ? 

L’enseignement de ces nouvelles technologies est assuré par des professionnels évoluant en agences comme directeur de clientèle, directeur général, consultant, conseils, experts…
les intervenants peuvent être entrepreneurs, free-lance, auto-entrepreneurs et sont donc non seulement au cœur des évolutions du digital mais aussi à même de pouvoir transmettre.
Les transformations dans le monde professionnel se faisant par vague, il est capital de rester non seulement proche des entreprises mais également de concevoir des programmes de formation adaptés à la mutation du digital.

Quel est le principal axe de différenciation de l’IIM ? La spécificité de l’école ?
L’IIM est organisée de sorte que les étudiants soient en confrontation avec les réalités de l’entreprise.
Les enseignements sont basés sur une pédagogie/projets.

Au cours des différents cursus, les étudiants sont en charge de projets concrets.
Qu’ils soient face à des clients exprimant des besoins ou en recherche de solutions en travaux de groupes

Les étudiants sont encadrés par des experts leur transmettant des méthodes à appliquer.
Ce qui fait d’eux rapidement des professionnels du digital.

La professionnalisation au sein du programme, stage ?

Les étudiants depuis la classe préparatoire jusqu’à l’année 5 vivent :
un stage de trois mois, puis un stage en entreprise à la fin de la troisième année,
puis un stage de 6 mois en fin d’étude (M2).

Au cours des 5 années, les étudiants travaillent par groupe sur de réels projets face à des clients.

les apprentis signet en M1 et M2 un contrat de deux ans en entreprise et sont 3 semaines en entreprise,1 semaine à l’IIM.

Quels sont les types de métiers des étudiants qui sortent de l’IIM

Les étudiants qui sortent de l’IIM sont chef de projets, Web designers, content manager,
directeurs artistiques, chef de projet Web, chargé de communication digitale animateurs, scénaristes, producteur de jeu, consultant digital…

Quelles sont pour vous les qualités des professionnel du secteur de la communication Internet de demain ?

Le futur professionnel du digital est un consultant capable de se retrouver face à un client,
un groupe, une marque… et comprendre les enjeux liés aux besoins d’évolution d’un donneur d’ordre (augmentation des ventes, du trafic, mutation sur Internet…)

Il doit être à même de manager des équipes mais aussi des prestataires et calculer la rentabilité d’un projet. Il possède une parfaite adaptabilité, et une grande mobilité. Il doit adopter une posture de consultant en tout circonstance.

Que pensez-vous de donnez la parole à des étudiants en fin d’étude, futur professionnel de demain sur un média web ?

Dans cette formidable mutation d’un monde devenu digital, les futurs professionnels sont les mieux placés pour exprimer les besoins des consommateurs aux tendances innovantes et les modes liés aux métiers demain.

Les articles réalisés par les étudiants de M2 de l’IIM seront très prochainement disponible.

http://www.iim.fr/

// Articles sur le même sujet: