cropped-logo-pubdigital.png

Livre Blanc FreeWheel Video Monetization‏‏‏‏‎

La société Freewheel vient d’éditer une nouvelle version de son rapport trimestriel « Video Monetization ». Après l’analyse qui avait été faite des données récoltées sur l’ensemble de l’année 2014, ce dernier rapport concerne les nouveaux enseignements tirés sur le Q1 2015.

Le Livre Blanc « FreeWheel Video Monetization » est disponible sur : marb.re/152vj

Voici les principales conclusions :

– « The new living room » : le principe est simple et la tendance profonde. Les utilisateurs peuvent désormais profiter de leurs contenus vidéos premium, jusqu’à présent réservés à la télévision, sur l’ensemble des écrans disponibles. Le sport devient une véritable porte d’entrée pour ces nouvelles offres de TV everywhere de plus en plus indépendantes du type d’écran : 82% des publicités proposées en live le sont en effet autour de diffusions sportives

– Croissance des volumes : la croissance du nombre de vidéos vues est spectaculaire sur une année (+40%). Il en est de même pour les publicités vues sur ces formats vidéos (+43%)

– Prime à l’ultra-premium : les formats longs (+50%) et les diffusions live (+140%) continuent d’être plébiscités

– Fort développement des OTT : en une année, les vidéos vues en OTT (+380%) et smartphones (+105%) continuent de croître de façon spectaculaire. 33% des publicités vidéos vues le sont sur smartphone (17%), tablette (8%) ou OTT (8%)

– Des utilisateurs identifiés : 57% des vidéos vues (+327% en un an) le sont par des utilisateurs identifiés via login et mot de passe ce qui donne des possibilités de ciblages publicitaires multiples

– Les ventes directes ultra-majoritaires : 94% des publicités sont vendues directement par les équipes commerciales, quand le programmatique ne représente que 6%

– L’importance du device : le type de contenus consommés (long ou court) ne semble pas être affecté par la taille ou la portabilité de l’écran, mais plus par la catégorie d’appareil et sa proximité avec l’expérience TV

Rappel des définitions :

– les éditeurs sont segmentés en deux. Les « Programmers » qui sont les acteurs de la télévision et les « Digital Pure-Play » qui sont ceux issus du monde de l’Internet

– les analyses autour des écrans concernent bien évidemment les ordinateurs (fixes et portables), les tablettes, les smartphones mais aussi les OTT (Over the Top). Il s’agit des dispositifs de type XBox, Apple TV, TV connectées

– les programmes vidéos sont segmentés selon la durée : les courts (- de 5’) dans lesquels on retrouve notamment les vidéos clips, les moyens (entre 5’ et 20’) qui par exemple regroupent les web séries et enfin les longs (+ de 20’) avec les séries télés ou encore les retransmissions Live

Le Livre Blanc « FreeWheel Video Monetization » est disponible sur : marb.re/152vj

A propos de FreeWheel :

La plateforme de vidéo ad management et de monétisation FreeWheel aide les plus grands acteurs de l’industrie TV à générer des revenus sur leur support publicitaire desktop, mobile, OTT et box.