logo-rocketfuel

Les tendances attendues en 2015 sur le marché de la publicité en ligne par Rocket Fuel

2014 a été une année de profondes mutations pour le marché de la publicité en ligne. L’arrivée de technologies de Real Time Bidding (RTB) réellement à même d’exploiter le Big Data en temps réel a changé la donne. Rocket Fuel, acteur majeur du RTB dans le monde, présente aujourd’hui les grandes tendances 2015 qui se dessinent sur ce secteur, et plus particulièrement en France.

Vers une ouverture des agences média aux sociétés de technologie

Les agences média françaises ont commencé à s’ouvrir à l’utilisation de technologies tierces en 2014. Cette tendance va se confirmer en 2015 sous l’impulsion des annonceurs, désireux d’avoir le choix, et en raison de la complexité croissante et du coût de développement des technologies d’optimisation publicitaire.

Le RTB multi canal

Initié par Rocket Fuel, les technologies les plus avancées vont offrir des optimisations  synchronisées entre bannières, vidéo, social et mobile. De même, les frontières entre branding, prospection et retargeting vont peu à peu être abolies demandant aux agences et aux annonceurs de repenser  leurs organisations et le management de leurs budgets.

Sécurité et efficacité

Les meilleures technologies vont s’imposer pour faire reculer la fraude bien plus efficacement que le white listing. Des algorithmes permettent déjà d’optimiser la visibilité des publicités bien mieux que des emplacements choisis arbitrairement, comme les hauts de pages par exemple.  Les outils de vérification de campagnes sur cible (Nielsen OCR, comScore vCE, etc.) vont s’imposer et permettre de valider les meilleurs outils d’optimisation.

L’émergence  du mobile

Plus de 30 % des impressions servies par Rocket Fuel aux Etats-Unis sont déjà mobiles. Ce mouvement va se propager à l’Europe et à la France. Le mobile est aussi important pour son impact que pour les données de géocalisation qui peuvent de plus profiter aux autres canaux.

DMP l’acronyme de 2015

Les data management platform vont redonner le pouvoir aux marques les plus importantes quand les annonceurs de taille moyenne vont s’en remettre aux agences. CRM, communication digitale, data propre ou provenant de  fournisseurs de data, cartes de fidélité, call center… cela formera un tout, obligeant là aussi les entreprises à repenser leurs organisations.

La tentation de systèmes fermés

Certains gros acteurs de l’écosystème  vont tenter d’empêcher l’installation de cookie tiers pour préempter la data. L’implication des annonceurs à travers leurs DMP devrait les en empêcher.

// Articles sur le même sujet: