myThings Logo

Première étude et chiffres clés sur les publicités dynamiques – Mythings

myThings, leader mondial dans la publicité programmatique personnalisée, dévoile la première étude* sur l’optimisation et la personnalisation des bannières publicitaires en temps-réel. Des chiffres clés et la face cachée des bannières « Dynamic Creative Optimization ».

*Données analysées à partir de 150 millions de bannières diffusées sur de multiples campagnes personnalisées de retargeting aux US et en Europe en mai 2014.

Les technologies d’intelligence artificielle liée à la personnalisation des bannières qui s’affichent en temps réel sur un site en fonction du profil de l’internaute permet aujourd’hui de proposer les combinaisonsd’annonce et de message la plus pertinente et impactante, le tout au moment le plus propice.

Ces bannières personnalisées et dynamiques sont largement utilisées en retargeting afin d’augmenter le taux de conversion des internautes par rapport aux annonces standards.

« La création de bannières publicitaires a fait un énorme bon en avant en passant des publicités statiques aux bannières personnalisées et dynamiques. Une évolution qui a permis d’améliorer considérablement la pertinence des campagnes publicitaires. Mais l’augmentation et le succès de ces annonces dynamiques les ont rendu automatisées et donc finalement noyées et communes à toutes les autres. De plus, il existe très peu de données et d’informations sur son utilisation. Nous avons voulu montrer l’envers du décor et les véritables résultats engendrés par les bannières dynamiques « . Eric Gueilhers, Managing Director France de myThings

Les Best practises et les chiffres clés des publicités dynamiques

1. Augmentation du taux de clics de 45%, mais…

Le taux de clic par bannière présentant plusieurs produits est en moyenne 45% plus élevé que celui issu de bannières statiques affichant un seul produit. Mais d’un autre côté, le taux de conversion post-clic sur des bannières présentant un produit unique est 30% plus élevé que celles affichant plusieurs produits.

2. La marque ou le produit ?

Une bannière dynamique présentant uniquement un produit à acheter mais sans aucune présentation de marque engendre un taux de clic 14% plus élevé et le même taux de conversion qu’une bannière classique.

3. Avec ou sans messages ?

En testant de multiples créations, myThings relève que le taux de clic avec des messages dynamiques (de type « call to action ») est 50% plus élevé que sans.

Exemple : 

4. La taille ça compte…

Plus l’annonce est grosse, plus fort est l’impact. Les données recueillies ont montré que la taille 300×600 par exemple multiplie par 4 ou 8 le taux de clic par rapport à une bannière de taille standard (300×250, 728×90 et 160×600).

5. Pas la peine d’en rajouter !

Un design plus simple et épuré est beaucoup plus facile à assimiler et il n’est donc pas surprenant qu’il génère un meilleur engagement avec un taux de clic supérieur de 45% par rapport aux bannières « chargées ».

6. L’impact vidéo

L’utilisation des vidéos dans un cadre d’ouverture ou dans le cadre de bannière « produit » a un impact significatif sur la performance, avec un taux de conversion post-clic 55% supérieur et un taux de conversion plus important de 27% par rapport aux bannières dynamiques sans vidéos.

Pour télécharger ou visionner tous les chiffres et données de l’étude complète : Lien