cropped-logo-pubdigital.png

Près de 3 utilisateurs sur 5 effectuent des opérations financières sur smartphone ou tablette

rès de 3 utilisateurs sur 5 effectuent des opérations financières sur smartphone ou tablette

Les internautes et les services financiers – 6ème vague

Plus de 4 internautes sur 5 gèrent leurs comptes par Internet

En 2013, les internautes utilisent aussi bien internet que les agences bancaires pour gérer leurs comptes. Toujours un peu plus nombreux à passer par l’agence (86% des gestionnaires), ils recourent de plus en plus à internet (82%, +3 points).

Le multicanal s’ancre dans les pratiques de gestion : 3 internautes sur 4 gèrent aujourd’hui leurs comptes à la fois par Internet et par des canaux offline (+ 4 points).

En termes de recherches d’informations financières, Internet est le premier canal utilisé (38% des internautes) et 1 internaute sur 5 effectue ses recherches exclusivement par ce canal.

 

Les bénéfices d’Internet : praticité, liberté et interactivité

86% des Internautes gagnent du temps à gérer leurs comptes par Internet

80% apprécient de pouvoir être autonomes

76% plébiscitent la possibilité de pouvoir comparer facilement les produits et prix

56% ont déjà envoyé un email à leur conseiller

32% des internautes ne reçoivent plus leurs relevés bancaires par courrier

 

Près de 3 utilisateurs sur 5 effectuent des opérations financières sur leur smartphone ou tablette

Les mobinautes ont recours à la « m-finance » :  près de la moitié des mobinautes (49%) et des tablonautes (46%) ont téléchargé une application financière, principalement celle de leur banque. Et 55% des utilisateurs de terminaux mobiles gèrent leurs comptes depuis leurs smartphones et tablettes.

Les mobinautes utilisent leur smartphone essentiellement pour la gestion courante de leurs comptes, quel que soit le lieu de connexion et en utilisant principalement les applications. Seuls 16% des mobinautes effectuent des recherches via ce terminal (25% des tablonautes).

Les tablonautes naviguent principalement de leur domicile et via le site internet plutôt que par les applications ; la moitié d’entre eux a toutefois installé une application.

Pour Bertrand Krug, Directeur des Mesures d’efficacité online de Mediametrie//NetRatings, « La tablette concurrence l’ordinateur fixe avec des usages très proches et sédentaires : l’ergonomie de l’écran permet des opérations plus poussées et variées que sur un smartphone, l’usage n’est pas restreint à la gestion ».

17% des internautes envisagent de souscrire auprès d’un établissement à distance

Pour Marc Lolivier, Délégué Général de la FEVAD, « l’essor de la banque à distance se poursuit, confirmant la confiance des internautes envers le canal Internet, même pour les opérations complexes ».

A l’instar du e-commerce, les bénéfices d’ordre économique et de praticité sont attribués à ces organismes et de manière beaucoup plus prononcée qu’en 2012 : bénéficier de taux plus avantageux (42%), bénéficier de frais plus compétitifs (42%) et gérer librement ses comptes (40%).

 

6% des internautes sont inscrits à la page Facebook et 3% à un fil Twitter de leur organisme financier

Les internautes interagissent encore peu avec les établissements financiers sur les réseaux sociaux. Toutefois, plus d’1 internaute sur 3 considère que les réseaux sociaux véhiculent une image plus moderne des organismes financiers, 59% parmi les jeunes.

Les internautes se tournent vers les réseaux sociaux dans le cadre de leur recherche d’information : 1 internaute sur 5 consulte les avis d’autres internautes avant de souscrire à un produit financier, notamment sur les sites communautaires.

Source : Baromètre des Services Financiers – mars 2013 – Copyright Médiamétrie – Tous droits réservés

// Articles sur le même sujet: