marc bidou

Marc Bidou, PDG de Maximiles présente en détail la solution Digital Ad Tracker

Maximiles, société incontournable dans la fourniture de panels à lancé en avril dernier un outil de mesure d’efficacité des campagnes digitale, basé sur ses panels. Marc Bidou, PDG de Maximiles nous présente en détail la solution « Digital Ad Tracker » .

Pubdigitale – Quels types de cibles constituent le panel, sont-elles organisées par tranche d’âge, sexe, affinités…?

Notre panel est défini par plus de 300 critères de qualification. Premièrement, ces critères peuvent être des informations renseignées lors de l’inscription du panéliste (comme son sexe, sa date de naissance, sa profession, ses coordonnées postales, la composition de son foyer, ou encore le sexe et la date de naissance de ses enfants). Deuxièmement, ces derniers peuvent également être des thématiques de qualification que nos panélistes complètent tout au long de leur participation dans le panel (santé/beauté, média, bourse/finance…). En fonction des besoins de nos clients, il nous est également possible de requalifier les critères afin qu’ils se rapprochent au plus près des profils définis.

Récemment, nous avons par exemple sélectionné des critères spécifiques pour l’un de nos clients, qui souhaitait des profils précis liés au monde de l’automobile.

Pubdigitale –  De quelle manière se matérialisent les sondages à la suite de campagnes display, au sein de l’emplacement publicitaire ?

Lorsqu’une campagne média est lancée, Maximiles enregistre l’exposition de chacun de ses panélistes au contenu publicitaire placé sur les sites ciblés. Lorsque la campagne est terminée, nous envoyons à tout ou partie des panélistes exposés, un mail d’invitation leur proposant de répondre à un sondage en ligne. Les sondages ne sont donc pas directement placés au sein de l’emplacement publicitaire auquel le panéliste a été exposé.

Cette méthodologie permet ainsi de comparer les réponses fournies par un échantillon représentatif de panélistes exposés et de non-exposés.

Pubdigitale –  Nécessite–on une connexion ou identification particulière de l’internaute ?

L’invitation au sondage suivant la campagne est envoyée au panéliste directement via sa boite e-mail, ou via notre application mobile Maximiles. Pour cette dernière, le sondage apparaîtra uniquement si le panéliste s’est identifié dans l’application et s’il a été exposé à la campagne média.

Pubdigitale – Avez-vous des taux de participation ?

Sur la dizaine de projets réalisés jusqu’à présent, les taux de réponse varient de 30 % à 50 %.

Pubdigitale –  Avez-vous déjà testé la solution de mesure sur une campagne ? Disposez-vous d’exemples afin que les lecteurs puissent visualiser le service proposé (captures d’écran..) ? 

Dans le cadre de notre collaboration avec Ci6, l’agence de Consumer Intelligence de FullSix, la solutionMaximiles ad tracking solution a pu être testée pour un annonceur de la distribution spécialisée. Ce dernier avait pour objectif de mesurer l’impact de sa campagne publicitaire de « drive-to-store » au sein d’une zone géographique limitée, avant d’étendre le lancement de cette campagne à une échelle nationale. Suite à l’analyse fournie par Maximiles, cet annonceur a pu mesurer l’impact et l’efficacité réelle de sa campagne, lui permettant ainsi d’ajuster sa stratégie pour la phase nationale.

Pubdigitale – Quels ont été les résultats enregistrés et les surprises rencontrées?

Cette campagne concernait quelques arrondissements parisiens, trois villes de banlieue parisienne et deux villes de province. Le potentiel de panélistes était donc relativement limité du fait de la zone géographique restreinte sur laquelle se déroulait la campagne. Le risque présenté par cette limitation géographique était donc d’avoir un volume d’exposés très faible, voire inexistant.

Cela étant, plus de 2 000 internautes exposés et parmi eux, 904 panélistes, ont répondu au test suivant la campagne publicitaire.

Les résultats des exposés, comparés à ceux obtenus auprès des non-exposés, ont été très concluants et ont poussé l’annonceur à généraliser sa campagne au niveau national.

Le panel de Maximiles ad tracking solution étant composé de plus de 250 000 panélistes en France, nous sommes capables de réaliser des posts-tests sur tout type de campagnes, qu’elles soient à faible taux de couverture ou à faible volume d’impression.

Pubdigitale –  Peut-on faire des pré-tests de campagne ?

Lorsque cela est nécessaire, nous sommes en mesure de réaliser un pré-test avant le déploiement d’une campagne sur un échantillon représentatif de la cible de l’annonceur.

Cela peut notamment s’avérer nécessaire lorsqu’un annonceur souhaite tester différentes pistes créatives utilisées pour leur campagne média, avant que celle-ci soit généralisée.

Pubdigitale –  Avec quel ad serveur votre solution de suivi de paneliste à la suite de campagnes display fonctionne-t-elle et avec quels autres outils a-t-elle déjà été testée?

Nous avons 2 types de « tags » que nous pouvons fournir aux ad serveurs, et qui nous permettent, par extension, de travailler avec tous.

Notre solution nous permet en outre de tracer tout type de supports, animés ou statiques (bannières, vidéos, images, « landing page », …).

Pubdigitale –  Les sondages doivent-ils être implémentés par les agences créatives, les agences médias ou les régies ?

Généralement, les instituts d’études, les agences médias, les régies ou les annonceurs conçoivent le questionnaire puis gèrent systématiquement l’insertion de « tags » derrière chaque support à tracer.

Maximiles se charge ensuite de solliciter les panélistes.

Pubdigitale – Proposez-vous un traçage en temps réel ? Proposez-vous un Dashboard spécifique ? Comment seront matérialisés les résultats obtenus après une campagne display, et quels sont les délais d’obtention de ces résultats ?

En fin de campagne média, trois types de rapports sont livrés au client :

Un rapport de profilage : qui permet de savoir qui a été exposé à la campagne.

  • Le client obtient des données sociodémographiques pouvant être couplées aux 300 critères de qualification dont nous disposons.

Un rapport d’exposition : qui indique le nombre de panélistes exposés à la campagne, mais également tous les détails liés à leur exposition (quel site, quel jour, à quelle heure, combien de fois ?)

  • Le client obtient le taux de couverture ainsi que le taux de répétition moyen et par panéliste. D’ici quelques semaines, nous serons en mesure de livrer un bilan de visibilité (qui indique par exemple si le panéliste est allé jusqu’au bas de la page et vu la bannière tracée), ainsi que la durée de l’exposition.

Un post-test publicitaire : qui permet de tirer des conclusions précises sur l’efficacité de la campagne et l’impact de l’exposition.

  • Le client obtient le taux de mémorisation, l’impact de la campagne en point de vente, lors de l’achat, etc…

Bien que ces informations soient livrées en fin de campagne en guise de bilan, il nous est possible de les extraire à n’importe quel moment.

Pubdigitale – Pouvez-vous réaliser ces sondages pour des campagnes display mobile?

A l’heure actuelle, il est encore complexe techniquement parlant, de tracer les campagnes depuis des applications. Cependant, nous pouvons bien entendu tracer le web mobile, dès lors que le panéliste a cliqué au sein d’une campagne Maximiles ou s’est rendu sur le site de Maximiles depuis un terminal mobile.

Pubdigitale – Comment mesurez-vous le trafic effectif en point de vente ? Comment le suivi des panelistes est-il réalisé jusqu’à l’acte d’achat ?

Cette donnée peut se mesurer à l’aide du post-test publicitaire. Il nous permet d’interroger les panélistes sur leurs intentions de visite en magasin. Dès lors, nous avons une idée du volume de panélistes s’étant rendus en point de vente entre le début de la campagne média et le jour où il ont répondu au questionnaire.

Pubdigitale –  Combien de personnes sont détentrices de l’application Maximiles ?

 Aujourd’hui, plus de 12 000 panélistes ont déjà téléchargé l’application Maximiles et accepté de participer à des sondages sur mobile.

L’importante pénétration des smartphones en France nous permet de disposer de profils variés. Nous avons tout de même noté qu’il était plus simple de toucher des jeunes ou les CSP+ urbains.

http://fr.maximilesgroup.com/